Blog

Enduro World Series en Irlande : Tracey Moseley met tout le monde d’accord !

Les Enduro World Series sont de retour !

Pour sa troisième manche, l’épreuve se déplaçait ce week end en Irlande,  à une cinquantaine de kilomètres au sud de Dublin, sur la colline de Wicklow.

Le principe était simple, et identique à l’épreuve de l’an passé : deux jours de reconnaissances sur les 7 spéciales vendredi et samedi, et une journée de course dimanche.

Toutes les liaisons se faisaient sur la même piste pour atteindre le sommet de la colline, d’où partaient les spéciales.

 

Lors de cette première manche européenne, on notait l’absence de Casey Brown (restée au Canada). Petite déception après son coup d’éclat en Argentine…

Par contre, la Britannique Tracy Moseley, vainqueure du classement général des EWS en 2013, 2014 et 2015, faisait son retour sur cette épreuve, après avoir pris du recul en début de saison : elle ne parle pas vraiment de retraite, mais de participer à moins d’épreuves, celles qui la motivent le plus (comme l’Andes Pacifico, en tout début d’année au Chili). C’était donc sa première participation sur les Enduro World Series en 2016, et elle arrivait avec une préparation bien moins poussée que les années précédentes.

Allait-elle prouver qu’elle était toujours au niveau malgré tout ? Ses concurrentes pourraient-elles montrer qu’elles avaient pu rattraper leur retard ?

 

2016-Ireland-Friday-Practice-0802

Tracy Moseley

 

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’y a pas eu de suspense, Tracy Moseley dominant haut la main les six premières spéciales, relâchant la pression uniquement sur le dernier chrono. Elle finit donc sur la première marche du podium, avec près de quarante secondes sur le duo de Frenchies Cécile Ravanel et Isabeau Courdurier, qui auront bataillé toute la journée et ne sont séparées que de quatre secondes sur le chrono cumulé. C’est Isabeau qui emporte la dernière spéciale.

 

Women's podium, 1st Tracy Mosely, 2nd Cecile Ravanel, 3rd Isabeau Courdurier

Le podium

 

2016-Ireland-Race-3831

Cécile Ravanel

2016-Ireland-Race-3431

Isabeau Courdurier

 

Dans la suite du classement, on retrouve les jumelles Anita et Caro Gehrig, qui frappent un grand coup, en finissant respectivement 4ème et 5ème !!

The other half of the Gehrig twins, Anita just beat her sister by finishing 4th

Anita

2016-Ireland-Race-3401

Caro

 

Viennent ensuite Ines Thoma et Katy Winton. Katy passe un très bon week end, puisqu’elle a pu assister à la victoire à domicile de son compagnon irlandais Greg Ghallagan dans le classement masculin, pour la deuxième année d’affilée…

Katy Winton

Katy Winton

 

En revanche, ce fut un week end cauchemardesque pour Anneke Beerten, habituée aux podiums : victime d’une crevaison dans la spéciale n°2, elle n’est pas parvenue à rallier à temps le départ de la spéciale n°3, et a donc été éliminée. Pour profiter de l’ambiance énorme autour de la compétition, et pour le fun, elle a tout de même pris part aux spéciales 5 et 6.

 

Anneke Beerten

Anneke Beerten

 

En toute logique, au classement général, Cécile Ravanel conserve la première place, et creuse l’écart sur Isabeau Courdurier. Ines Thoma vient en troisième place.

Les soeurs Gehrig et Rae Morrison sont en embuscade pour chiper une place sur le podium… Et maintenant, il va encore falloir patienter !

Pour la prochaine étape, direction les Alpes : La Thuile, en Italie, accueillera la manche suivante les 16 et 17 juillet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ neuf = dix-huit