Blog

Est-il intéressant de rouler en club ?

On hésite à pousser la porte d’un club de VTT, que ce soit par timidité ou manque d’assurance. C’est encore plus délicat pour une rideuse, vu la faible présence féminine dans le monde du vélo tout terrain.
Et pourtant, il n’y a que des avantages, quelque soit le niveau et le genre.

Voici quelques réponses aux interrogations les plus communes, issues de mon expérience du monde associatif.

Premièrement, un club est une association sportive composée de personnes de tous horizons, de tous âges, et ayant une passion commune : le VTT.
C’est déjà un bon point de départ.
Le club se compose des gestionnaires de l’association d’une part, et des adhérents -les pratiquants- d’autre part.
Les gestionnaires sont également pratiquants la plupart du temps.
Les adhérents peuvent être sollicités occasionnellement pour donner un coup de main dans le cadre d’organisation d’évènements au sein du club.
Tout cela fonctionne très bien tant qu’il y a suffisamment de bénévoles.

Côté pratique sportive, les nouveaux sont conseillés et encouragés par les plus anciens, puis répartis dans des groupes adaptés à leurs niveaux.
Il est évident que l’expérience des uns sert aux autres, ce qui permet à chacun de se remettre en cause et de progresser, même pour les plus aguerris.
Un membre du club n’est pas jugé en fonction de la valeur de son matériel, ce qui est rassurant.

De plus, les pratiquants ne sont pas motivés par la performance, la moyenne, ou le kilométrage à tous prix (à moins d’être dans un club ou un groupe faisant de la compétition)
Ils sont motivés pour aller au bout de leur sortie et passer un bon moment.
Ils cherchent à pédaler ensemble pour partager tout (ou rien) sans chercher à faire la course pendant leur virée.
Les sorties en groupe permettent de découvrir de nouveaux parcours, d’oser emprunter des parties plus techniques qu’on ne tenterait pas seul.
C’est également rassurant de ne pas rider non-accompagné, même sur un parcours facile. Car une mauvaise chute peut immobiliser le vététiste, qui sans aide se retrouverait coincé peut-être au fin fond d’un single peu fréquenté…

Ensuite, un club n’oblige en rien, il propose des rendez-vous, des horaires, des parcours et des sorties. Chacun a le choix de venir ou ne pas venir. Les randonnées extérieures ne sont pas obligatoires.
La tenue du club n’est pas imposée, mais on finit par aimer porter ses couleurs quand on roule chez les autres… Le membre du club reste donc L I B R E .
Certains clubs planifient des déplacements à des randonnées/raids VTT de renom, ce qui donne l’occasion de s’y engager à moindre coût en partageant avec le groupe les frais de déplacement et d’hébergement.

Enfin, l’assurance de la licence couvre le vététiste (parfois 7J/7J comme à la FFCT), y compris vélo et matériel (selon les options souscrites), ce qui est loin d’être négligeable en cas de casse (le vélo, ça coûte cher)…

Et les femmes dans tout ça ?
Elles sont encore trop rares dans les clubs…
La femme est une vététiste comme les autres, il n’y a pas de machisme dans un vrai club. Elles sont même souvent chouchoutées, car peu nombreuses, les gars n’ont pas envie de les voir partir ! Il y a parfois un peu de jalousie si une nana envoi plus fort, mais en général, c’est plutôt de l’encouragement et de l’admiration pour sa détermination.

En résumé, un bon club applique convivialité, fraternité, partage et passion du VTT. Donc oui, je vous le confirme les filles, il est intéressant de rouler en club !
N’hésitez plus, et demandez à rouler pendant 2 ou 3 séances avec un club près de chez vous, et vous verrez si l’ambiance vous convient… Il n’est pas obligatoire d’avoir un groupe spécifique « filles », mieux vaut un bon groupe mixte avec un niveau homogène, c’est tellement plus sympa et enrichissant.
Vous pouvez trouver le plus proche de chez vous via les différentes fédérations du cyclisme (FFCT, FFC et UFOLEP).

Profitez de l’été pour cogiter à tout ça, et à la rentrée lancez-vous et rendez-vous au forum des associations de votre commune pour prendre contact avec un club proche de chez vous.

Je roule en club depuis deux ans et demi, et je ne le regrette pas. Nous ne sommes que deux filles, mais on a le respect des mecs ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


deux + quatre =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>